location maison au maroc

 

Contact :
Amélie Darras
+33 (0)6 11 83 60 91
ameliedarras@wanadoo.fr

La ville de Fès

Symbole du Maroc traditionnel, la cité de Fès est un tourbillon de vie, de sons, d’odeurs, de couleurs, bien loin de l’image figée de Monument historique. Fès est une ville mythique à l’aura religieuse et artistique sans égale. Inscrite depuis 1980 au patrimoine mondial de l’Unesco, Fès est la métropole culturelle du Maroc et possède la plus grande, la plus belle et la plus ancienne médina du pays.

La cité se découpe en trois quartiers : à l’est la médina de Fès-el-Bali (« l’Ancienne »), juste à côté Fès-el-Jedid (« La nouvelle »), la ville des Mérénides avec son Palais Royal et l’ancien quartier juif au sud, la ville moderne.

Fès est issue d’une rivalité originelle entre deux cités jumelles. En 789, Idriss 1er fonda « Madinat al-Fas », bourgade berbère sur la rive droite de l’Oued Fès. En 809, son fils Idriss II lui adjoignit sur la rive opposée, le quartier Al Aliya, dont il fit sa capitale.

En 818, prés de 1400 familles musulmanes fuient l’Andalousie, chassées par les armées chrétiennes, et s’installant à Fès, transforment Madinat en quartier des Andalous, Adoua el-Andalus.

A la fin du XIIème siècle, la cité, opulente, comptait 120 000 maisons. A l’avènement des Mérinides, en 1250, Fès trouva son rang de capitale. Les trois siècles Mérinides incarnèrent l’âge d’or de Fès. Capitale politique, elle était aussi le centre intellectuel, religieux et économique du pays.

Le prestige culturel de Fès s’étendait alors bien au delà des frontières du royaume, aux confins du monde Musulman.

A voir dans la médina :

La médina de Fès est l’unique médina du Maroc a avoir traversé les siècles en conservant intact l’ensemble de son périmètre : 350 hectares de ruelles, de passages inattendus, de murs percés et de portes basses. On pénètre dans la vieille ville par huit portes. Ce joyaux abrite 185 mosquées.

La Médersa Bou Inania
Construite au XIVe siècle, c’est la plus vaste et la plus somptueuse médersa de Fès

Dar el-Magana
La « maison de l’horloge » construite par le souverain Abou Inan en 1357, renferme une horloge hydraulique à billes conçue par les étudiants de Fès à l’époque Mérinide.

La Zaouïa El-Tijani
Elle abrite la tombe d’Ahmed el-Tijani maître de la tariga el-Tijaniya (« voie »), doctrine largement diffusée au Magreb et en Afrique noire.

La médersa Attarine
Datant également du XIVe siècle, cette Médersa est une des plus belles de Fès.

La mosquée Karaouiyne
La mosquée primitive, dont il ne reste rien fût fondée au milieu du Ixe siècle.
Agrandie une première fois en 956 - le Minaret date de cette époque – l’édifice reçut sous les Almoravides ses dimensions actuelles, qui en font le plus vaste oratoire d’Afrique du Nord.

Dans le quartier des andalous : La Mosquée des andalous
Fondée peu après la Karaouiyne, agrandie et embellie par les Almohades au début du XIII e siècle, elle est le principal sanctuaire de la rive droite.

Excursions à faire dans la journée :

Le Mont Zahlar
Situé juste au dessus de la ville et offrant une vue sur l’ensemble de la Médina, le mont Zahlar a conservé un aspect très authentique et sauvage.

Les tombeaux Mérinides
Ces ruines du XVIème siècle qui dominent Fès el-Bali sont celles d’un Palais et d’une nécropole Mérinides.

Les termes de Moulay Yacoub
A une vingtaine de kilomètres de Fès des termes d’eau chaude au souffre où l’on vient depuis tout le Maroc.

Meknès
Une des Cité impériale, majestueuse.

Volubilis
D’impressionnants vestiges romains dans un très bon état de conservation.

Le bord de mer à Rabat
D’immenses et belles plages, au bord de l’océan, à deux heures de route de Fès.

carte du maroc

maroc

epices
Accueil - Piscine & jardin - Photos - Services - Fès et ses environs